En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

douçaine

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Instrument médiéval de la famille des bois.

Son origine reste extrêmement mystérieuse. Guillaume de Machaut le cite dans le Remède de fortune au xive siècle. Il possédait sans doute la sonorité douce qui lui a donné son nom. C'était un instrument à anche, mais on ne sait si celle-ci était simple ou double. Son étendue était probablement assez réduite (un peu plus d'une octave), située dans une tessiture de ténor.