En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

dabka ou dabke

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Danse traditionnelle populaire du Moyen-Orient arabe célébrant les réjouissances.

Elle se danse, de la Palestine à l'Iraq, en groupe et en file au son du hautbois oriental (zamr, mizmar, ou zurna) et de la grosse caisse orientale (tabl, tabul). La chorégraphie varie selon les régions. En Iraq, de très belles dabka-s, qui peuvent réunir en un seul cercle plusieurs centaines de personnes, sont spontanément interprétées à Bachiqa, près de Mossoul, à l'occasion des fêtes du Printemps. Au Liban, la dabka, malencontreusement dénaturée sur les conseils du chorégraphe soviétique Moïsseiev, tend à devenir une exhibition scénique confiée à des professionnels chaussés de bottes et ranimant un Caucase d'opérette.