En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

cylindre

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

1. Dans les instruments à vent, tube à l'intérieur duquel se meut le piston. Autrefois, on appelait les instruments à vent, instruments à cylindre.

2. Dans les orgues mécaniques, pièce cylindrique en bois, sur la surface de laquelle sont implantées des petites pointes qui viennent soulever les touches, lorsque le cylindre est en mouvement.

3. Dans les enregistrements, les cylindres étaient destinés au phonographe d'Edison, c'est à cause de leur forme qu'on leur a donné ce nom. Ils étaient faits d'un composé à base de cire, gravés verticalement au lieu de l'être horizontalement, comme les disques modernes. On les a toujours gravés individuellement, malgré quelques perfectionnements qui n'ont jamais permis leur fabrication en série. Après avoir été détrôné par le disque de Berliner, le cylindre continua, néanmoins, d'être utilisé dans les dictaphones.