En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

coup de glotte

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

En technique vocale, geste physiologique qui provoque l'expulsion de l'air et la naissance du son par l'écartement des cordes vocales et l'ouverture de la glotte.

Il était, en général, recommandé par les maîtres italiens et français et il est parfaitement analysé et décrit dans les traités de Garcia et de Faure au xixe siècle. Ce geste doit naturellement s'exécuter avec souplesse et sans donner à l'auditeur l'impression que la voyelle est précédée d'un « H ». C'est seulement dans le cas de cette exagération (ce que les maîtres anciens appelaient hoquet, ou coup de poitrine) qu'il a pu acquérir une nuance péjorative sous la plume de certains théoriciens, qui commettent ainsi une transgression de vocabulaire sans remettre en cause ce principe physiologique.