En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

coup d'archet

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Il indique, dans le jeu des instruments à cordes frottées, les différentes manières de mouvoir l'archet sur la corde, à l'endroit correct, dans la direction et à la vitesse prescrites, et avec la pression nécessaire.

Le mouvement d'archet qui va du talon à la pointe est appelé « tiré » (que l'on note par le signe U) et celui qui va de la pointe au talon « poussé » (V). Les principaux coups d'archet sont le détaché, le legato, le martelé, le sautillé, le spiccato, le staccato, le staccato à ricochet, le staccato volant, etc. Lorsqu'une partition ne porte pas d'indications assez précises, les instrumentistes à cordes d'un orchestre de chambre ou d'un orchestre symphonique doivent se mettre d'accord sur les coups d'archet, pour obtenir une interprétation homogène.