En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

cornet à bouquin

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

C'était à l'origine un olifant amélioré, fait d'une corne de bouc (d'où son nom), ou de tout autre ruminant, et percé de trous, comme tous les instruments de la famille des bois, pour permettre l'émission de plusieurs notes.

Il fut d'ailleurs bientôt construit en bois, parfois gainé de cuir, mais son embouchure conique en bois dur, ivoire ou métal continuait de l'apparenter à la famille des cuivres. De forme droite, légèrement courbe ou en « S » très allongé, il a donné naissance au serpent, de tessiture beaucoup plus grave.