En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

combinaison

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

À l'orgue, système mécanique, pneumatique ou plus généralement électrique, qui permet d'appeler un jeu ou un groupe de jeux par une simple pression sur une pédale, un piston, un bouton sous un clavier ou un domino, au pied ou à la main. Le but des combinaisons est de favoriser les changements de registration en cours d'exécution, sans distraire l'exécution par des manœuvres de registres. Ce système, apparu sur les instruments classiques, s'est développé avec les techniques modernes, et, en particulier, grâce à l'électronique. On distingue les combinaisons fixes et les combinaisons ajustables. Fixes, c'est-à-dire prévues par le facteur d'orgues et non modifiables, elles appellent ou renvoient les jeux d'anches, les jeux de fond, le tutti, etc. Ajustables, elles permettent à l'organiste de préparer et d'enregistrer à volonté, pour chaque exécution, les mélanges de jeux de son choix, tels qu'il souhaite les utiliser dans son interprétation. Les grands instruments modernes comptent plusieurs combinaisons ajustables par clavier et pour l'ensemble de l'orgue, en plus de combinaisons fixes.