En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

cithare

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

On appelait cithare, dans l'Antiquité classique, l'instrument aujourd'hui appelé lyre. La cithare n'était, en fait, qu'une lyre améliorée, à la caisse de résonance plus développée. Le terme est de nos jours appliqué par les musicologues à tout instrument à cordes pincées dépourvu de manche, quelle que soit sa forme (vina de l'Inde, etc.). Mais il désigne particulièrement la cithare d'Europe centrale, dont les nombreuses cordes accordées chromatiquement et résonnant à vide sont tendues sur une caisse plate de forme trapézoïdale.