En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

cantiga

(esp. ; « chanson »)

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Ce terme général désigne toutes les chansons écrites en Espagne et au Portugal au xiiie siècle. Les plus célèbres sont sans doute les chants religieux en l'honneur de la Vierge Marie contenus dans l'anthologie Las Cantigas de Santa María, quelque 428 pièces en langue galicienne, attribuées à Alphonse X de Castille (dit le Sage). D'autres recueils sont également conservés (Lisbonne, Rome), dans lesquels les sujets traités sont, cette fois, profanes et témoignent de l'influence de l'art des troubadours. Trois manuscrits des Cantigas de Santa María existent aujourd'hui, et ceux de l'Escorial comportent des illustrations à la fois fort belles et importantes pour notre connaissance des instruments employés à l'époque.