Identifiez-vous ou Créez un compte

calinda

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Danse des Noirs des Antilles et du sud des États-Unis, à l'origine danse rituelle africaine accompagnée de tambours.

À l'acte II de l'opéra de Frederick Delius Koanga (1896-1897), dont l'action se déroule dans une plantation de Louisiane dans la seconde moitié du xviiie siècle, les esclaves chantent et dansent « la Calinda » durant les préparatifs des fêtes d'un mariage.