En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

buffo

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Substantivement, le mot désigne un chanteur spécialisé dans les emplois comiques de l'opera buffa. En tant qu'adjectif, buffo qualifie les chanteurs de manière plus précise : tenore buffo, basso buffo. Dès le xviiie siècle, le terme a été traduit en français par bouffe, avec le même sens. Dans l'opéra classique et le premier opéra romantique, l'élégance avec laquelle devaient être chantés les rôles élégiaques ou dramatiques exigeait pour les voix autant de préparation technique que de virtuosité nécessaire dans les rôles de buffo. Aussi est-ce plutôt à la fin du xixe siècle et surtout au xxe que les personnages buffo ont été réservés à des chanteurs spécialisés, au volume vocal parfois réduit, mais capables de virtuosité, alors que les rôles dramatiques étaient attribués à des voix puissantes, mais non préparées selon la technique du bel canto.