En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

bergamasque

(ital. bergamasca)

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Chanson à danser de rythme binaire, originaire de la province de Bergame en Italie.

Elle emprunte souvent le schéma de la chaconne, c'est-à-dire une série de variations à partir d'une basse obstinée. Le terme apparaît pour la première fois dans le 3e livre de luth de Giacomo Gorzanis (1564), puis dans le 3e livre de villotte de Filippo Azzaiolo (1569). On trouve un célèbre exemple de bergamasque dans les Fiori musicali de Frescobaldi (1635). Au xixe siècle, cette danse a adopté un tempo très rapide à 6/8 se rapprochant de la tarentelle. Mais c'est seulement la consonance agréable du mot et son emploi par Verlaine dans un poème qui ont inspiré le titre de Suite bergamasque à Debussy et celui de Masques et bergamasques à Fauré.

La romanesca est une forme analogue à la bergamasque.