Identifiez-vous ou Créez un compte

bassus

(lat. ; « basse » ; ital. basso)

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Terme employé à partir de la fin du xve siècle pour désigner la partie inférieure d'une polyphonie dans la tessiture des voix masculines graves.

Il a remplacé le mot contratenor (en abrégé contra) après un bref emploi de contrabassus. Le changement de dénomination est intéressant, car il implique la notion de tessiture dans la conception polyphonique, alors que l'ancienne terminologie ­ contratenor, tenor, motetus (qui devint altus, supplanté plus tard par alto), triplum (qui devint superius, plus tard soprano) ­ ne retenait que la structure. Seul le mot tenor est passé d'une nomenclature à l'autre, mais en impliquant une notion de tessiture qu'il n'avait pas auparavant. L'emploi actuel du mot contrebasse au sens de « tessiture inférieure à celle de la basse » provient d'une dérivation légèrement postérieure du mot contra que l'on retrouve dans le terme basse-contre.