En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

afro-cubain

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Se dit d'une tentative d'enrichissement de la section rythmique de l'orchestre de jazz par l'apport d'instruments de percussion tels que le bongó et le congo drum, tendant à superposer à la pulsation purement jazzistique des rythmes de type antillais.

Il en est ainsi, par exemple, de certaines exécutions de l'orchestre de Dizzy Gillespie, vers 1946-1948, auxquelles participe le percussionniste cubain Chano Pozo. Le style afro-cubain n'a pas eu de prolongements notables.