En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

ad libitum

(lat. ; « à volonté »)

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Comme les expressions a piacere, senza tempo, a capriccio, ad libitum est employé pour indiquer à l'interprète qu'une certaine liberté lui est permise dans le mouvement d'un passage, dans une cadence ou lors d'une pause (point d'orgue). Dans la musique des xviie et xviiie siècles, ad libitum indiquait la possibilité de remplacer un instrument par un autre (ex. : la flûte par le violon). Un autre sens possible est une liberté offerte à l'exécutant pour l'interprétation d'une partie vocale ou instrumentale. Le contraire d'ad libitum est obbligato (« obligé »).