En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

accouplement

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

À l'orgue ou au clavecin, l'accouplement est un dispositif qui permet d'associer deux claviers, de telle sorte qu'en jouant sur l'un, on actionne en même temps l'autre, en faisant entendre simultanément les sonorités propres à chacun. Sur un orgue à plus de deux claviers, plusieurs accouplements offrent à l'exécutant les diverses combinaisons de réunion des claviers entre eux. Au xixe siècle, on a également réalisé des accouplements d'un clavier à l'autre, voire d'un clavier sur lui-même, à l'octave aiguë ou à l'octave grave, de façon à augmenter la puissance sonore des instruments. Le pédalier peut, lui aussi, être accouplé à chacun des claviers ; l'accouplement porte alors le nom de tirasse. Le dispositif d'accouplement est réalisé soit mécaniquement, soit pneumatiquement, soit électriquement. La commande se fait en tirant un clavier pour en enclencher la mécanique (clavecins et orgues jusqu'au xviiie s.), ou en appelant cette combinaison par l'intermédiaire d'une pédale ou d'un bouton.