En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

acciacatura

(ital. acciacare ; « écraser », « piler »)

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Agrément, appoggiature brève particulière aux instruments à clavier.

La petite note barrée et la note réelle sont frappées simultanément, la première étant relâchée tout de suite. L'acciacatura est généralement un demi-ton en dessous de la note qui suit. L'effet produit est celui d'un écrasement, d'une dissonance qui était frappante pour les oreilles du xviiie siècle. D. Scarlatti en a fait grand usage dans ses Essercizi per gravicembalo. Dans la musique française pour clavier de la même époque, acciacatura a pour synonyme « pincé étouffé ».