En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Gerd Zacher

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Organiste allemand (Meppen, près d'Ems, 1929).

De 1949 à 1952, il étudia à l'académie de Detmold avec Kurt Thomas et Gunther Bialas, et en 1952 et 1953 aux cours d'été de Darmstadt, où il subit l'influence d'Olivier Messiaen. Puis en 1954, il fut enfin à Hambourg l'élève de Theodor Kaufmann, lui-même disciple de Busoni. Après avoir exercé de 1954 à 1957 les fonctions de cantor et d'organiste à l'église allemande évangélique de Santiago du Chili, il fut nommé en 1957 titulaire de l'orgue de la Luther-Kirche de Hambourg-Wellingbüttel, puis en 1968 directeur de la musique d'église à Lübeck. Très marqué par sa formation et par un répertoire largement ouvert à la musique contemporaine, il interprète de façon originale la musique classique. De nombreux musiciens d'avant-garde, parmi lesquels Juan Allende-Blin, John Cage, Mauricio Kagel, Ligeti, Isang Yun, ont écrit pour lui des œuvres d'orgue qu'il a données en première audition.

Il fait usage des clusters ainsi que des variations de pression obtenues par ouverture progressive des registres. Il a créé en 1967, à Hambourg, Étude I de Ligeti et la Fantaisie pour orgue de Kagel, œuvres composées pour le dixième anniversaire de sa prise de fonction à la Luther-Kirche. Comme compositeur, il a surtout écrit pour l'église.