En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Théodorede Wyzewa

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Musicologue français d'origine polonaise et de naissance russe (Kalusik 1862 – Paris 1917).

Il arriva en France en 1869, et passa une licence ès lettres à Nancy (1882), avant de s'installer à Paris, où il fonda la Revue wagnérienne (1884-1888) et, avec Adolphe Boschot et Georges de Saint-Foix, la Société Mozart (1901). Extrêmement érudit, critique dans de nombreux journaux et revues, ami de Mallarmé, de J. Laforgue et d'A. Renoir, il écrivit les deux premiers volumes de l'ouvrage monumental sur Mozart en collaboration avec Saint-Foix, qui acheva seul l'ouvrage. On lui doit aussi Beethoven et Wagner (Paris, 1898), ainsi que des écrits sur la jeunesse de Mozart, la période Sturm und Drang de Haydn et le développement de la littérature wagnérienne en France. Il a également édité, avec une importante préface, des œuvres pour piano de Muzio Clementi.