En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jürg Wyttenbach

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur suisse (Berne 1935).

Il a étudié au conservatoire de sa ville natale, puis à celui de Paris (piano avec Yvonne Lefébure). Il a enseigné le piano aux conservatoires de Biel (1959-1967) et de Berne (1962-1966), et, depuis 1967, il enseigne le piano et l'interprétation de la musique nouvelle à l'Académie de musique de Bâle. D'abord influencé par Bartók et Stravinski, puis par Boulez, il a écrit notamment une Sonate pour hautbois (1961), Trois Pièces pour hautbois, harpe et piano (1963), De metalli pour baryton et orchestre (1965), Exécution ajournée I (gestes pour treize musiciens, 1970), II (pour quatuor à cordes, 1970-71) et III (pour quatuor à cordes, 1973), Clastrophonie pour six exécutants (1973), la comédie-madrigal Chansons ricochets (1981).