En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Wolfram von Eschenbach

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Poète allemand (Eschenbach, près d'Ansbach, Bavière, v. 1170 – ? v. 1220).

C'est à la cour du landgrave Hermann de Thuringe qu'il écrivit l'essentiel de son Parzival et c'est là, sans doute, qu'il rencontra Walther et Morungen. Dans Willehalm, il adapta la légende française de Guillaume d'Orange. Il a laissé 7 chansons et relancé la mode de la chanson d'aube (Tagelied), dont il a accentué le caractère dramatique.

La notoriété de Wolfram von Eschenbach comme poète et comme musicien fut si durable qu'il apparaît encore dans le manuscrit de Colmar comme chef de file des Meistersinger.