En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Dag Wirén

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur suédois (Striberg 1905 – Danderyd 1986).

Dans ses années d'études à Paris (1931-1935), il a subi l'influence de Stravinski, Prokofiev et Honegger (Trio pour piano op. 6, 1933 ; Sinfonietta en do op. 7a, 1934 ; Serenad pour cordes, 1937). Après avoir, jusque vers 1940, utilisé un langage pastoral, élégant, proche du divertissement, il modifia son style, reprenant la tradition de Nielsen dans ses œuvres majeures : le Concerto pour violon (1946), la 4e Symphonie (1951-52), les Quatuors à cordes nos 4 (1952-53) et 5 (1970), et la 5e Symphonie (1964). Cette attitude le rapproche de celle du compositeur danois V. Holmboe et fait de Wirén l'un des plus importants symphonistes suédois des années 1970.