En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Wieniawski

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Famille de musiciens polonais.

Henryk, violoniste et compositeur (Lublin 1835 – Moscou 1880). Il étudia à Lublin avec J. Hornziel et S. Serwacz'ynski, et, en 1843, entra dans la classe de Clavel au Conservatoire de Paris, puis dans celle de Massart avec lequel il travailla jusqu'en 1848. Après ses premiers triomphes à Paris et à Saint-Pétersbourg, il fit une grande tournée de concerts dans toute l'Europe en compagnie de son frère Josef, pianiste. De 1860 à 1871, il fut violoniste à la cour de Saint-Pétersbourg. De 1872 à 1874, il effectua une tournée aux États-Unis (dont une série de concerts avec A. Rubinstein). De 1874 à 1876, succédant à Vieuxtemps, il fut professeur de violon au conservatoire de Bruxelles. Virtuose exceptionnel, il se jouait des difficultés techniques les plus ardues : dixièmes, pizzicati de la main gauche, sons harmoniques, doubles, staccato volant, etc. Il a composé des œuvres (dont deux concertos) destinées à son propre usage, pour mettre en valeur son étonnante technique.

Josef, pianiste et compositeur (Lublin 1837 – Bruxelles 1912). Frère du précédent, il fut l'élève de Liszt à Weimar (1855-56), et fut professeur de piano au conservatoire de Bruxelles de 1878 à sa mort.