En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Lars Johan Werle

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur suédois (Gävle 1926 – Göteborg 2001).

Élève de S. E. Bäck, il commence à composer assez tard mais ses débuts sont très remarqués (Pentagram, quatuor à cordes, 1959-60). L'essentiel de son œuvre est destiné à la scène (trois opéras : Drömmen om Thèrese, « Pour une nuit d'amour », 1963-64 ; Resan, « le Voyage », 1968-69 ; Tintomara, 1972 ; de la musique de ballet : Zodiac, 1967 ; de la musique de chambre et instrumentale : Musique d'été 1965 ; Attitudes pour piano, 1955 ; Variété, 1971 ; et des œuvres chorales : Canzone 126 di Francesco Petrarca, 1967 ; Préludes nautiques, 1970). Compositeur d'une remarquable virtuosité d'écriture, Werle utilise souvent la parodie ; c'est le cas notamment dans ses opéras qui se sont imposés hors des frontières de son pays et qui, par bien des côtés, peuvent évoquer à l'auditeur français le monde musical de C. Prey.