En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Karl Erik Welin

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur, organiste, pianiste et pédagogue suédois (Genarp 1934 – Majorque 1992).

Il est le représentant de l'avant-garde sous toutes ses formes. Personnalité éclectique et parfois déroutante, il est presque aussi important comme interprète, notamment d'œuvres qu'il suscite et commande, que comme compositeur. Son œuvre comprend de nombreuses pièces pour petits ensembles instrumentaux (Pereo pour cordes, et Warum nicht, 1964 ; Etwas für… pour quintette à vent, 1967 ; Eigentlich nicht pour cordes, Hommage à… et Improvisation pour orgue, 1967 ; PC 139, 1969-70 ; Recidivans, 1972 ; Reciduo pour quatuor à cordes, 1974), mais aussi vocales (Dummerjöns, d'après H. C. Andersen, 1966 ; Ett svenskt rekviem sur un texte de C. von Linné, 1976).