En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

John Weinzweig

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur canadien (Toronto 1913 – id. 2006).

Il fit ses études musicales à l'université de Toronto (Ernest Mac Millan, Healey Willan) et à l'Eastman School (Bernard Rogers). Après une maîtrise de musique (1938), il découvrit Alban Berg et utilisa le langage sériel dès sa Suite pour piano (1939). Éclectique, il se référa également tantôt aux chants populaires, tantôt au jazz, dans une écriture remarquable par sa maîtrise instrumentale et contrapuntique. Il fonda la Ligue canadienne des compositeurs (1951) et enseigna à la faculté de musique de Toronto. Parmi ses élèves, citons Murray Schafer et Harry Somers. Le rayonnement de son rôle d'éducateur et l'intelligente évolution de sa pensée musicale font de lui l'une des figures les plus significatives de sa génération.