En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Johann Gottfried Walther

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Organiste, compositeur et lexicographe allemand (Erfurt 1684 – Weimar 1748).

Élève de Johann Bernhard Bach, il a subi, par son intermédiaire, l'influence ­ déterminante dans l'Allemagne centrale ­ de Johann Pachelbel. Organiste à Saint-Thomas d'Erfurt de 1702 à 1707, il obtint en 1707 le poste important de maître de tribune à Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Weimar. Durant les années que Jean-Sébastien Bach passa dans cette ville comme maître de chapelle (1708-1714), Johann Gottfried Walther appartint au petit cercle de ses familiers et amis. Ses contemporains (notamment le célèbre Mattheson) semblent l'avoir tenu en grande estime, comme compositeur d'abord (pièces vocales, pièces pour orgue dont des toccatas, préludes et fugues et paraphrases de mélodies de chorals qui jettent un pont entre Pachelbel et les organistes de l'école nord-allemande comme Buxtehude et Vincent Lübeck, etc.), comme musicographe ensuite (son Musikalisches Lexikon, publié en 1732, est le premier dictionnaire musical en allemand, et le premier aussi à donner des articles biographiques sur les auteurs du temps). À ce titre, Walther apporte une documentation de première main sur la vie musicale de son siècle.