En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Fartein Valen

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur et organiste norvégien (Stavanger 1887 – Haugesund 1952).

Il fut l'un des premiers modernistes de son pays et adopta très tôt les principes dodécaphoniques (Trio op. 5, 1917-1923), dans le cadre d'une écriture polyphonique riche et complexe. Mais l'essentiel de son œuvre de maturité commence en 1930 avec la Pastorale op. 11. Il développa alors un système de contrepoint dissonant très strict qu'on retrouve dans le 2e Quatuor à cordes (1931), les Sonetti di Michelangelo (1932), Epithalamion op. 19 (1933), le Cimetière marin op. 20 (1934) et La Isla de las calmas op. 21 (1934), les cinq Symphonies, dont la dernière inachevée. Le rôle de Valen a été très important dans l'émancipation des compositeurs norvégiens du xxe siècle, vis-à-vis d'une tradition postromantique qui l'influença dans sa jeunesse et contre laquelle il montra qu'on pouvait réagir sans pour autant rompre totalement avec elle.