En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Alan Tyson

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Musicologue anglais (Glasgow 1926 – ? 2000).

Il a fait ses études à Oxford, où il est devenu professeur (1952) puis chargé de recherche (1971). Il a aussi étudié la médecine et la psychanalyse, obtenant ses diplômes en 1965, et traduit en anglais des œuvres de Freud. Ses recherches et publications musicales, centrées surtout sur Mozart, Beethoven et leurs contemporains, portent essentiellement sur les questions d'authenticité, sur les éditions et les copies d'époque, les esquisses et les filigranes, ce qui lui a permis de préciser pour beaucoup d'œuvres les dates et les processus de composition. Parmi ses ouvrages et articles, citons Haydn and Two Stolen Trios (1961), The Authentic Early Editions of Beethoven (1963), Who Composed Haydn's Opus 3 ? (avec H. C. Robbins Landon, 1964), John Field's Earliest Compositions (1966), The 1803 Version of Beethoven's Christus am Oelberg (1970), Yet another Leonore Overture ? (1977). Ses études sur Mozart ont été réunies en volume dans Mozart, Studies of the Autograph Scores (1987). Il a en outre publié The Beethoven Sketchbooks. History ­ Reconstruction ­ Inventory (avec Douglas Johnson et Robert Winter, 1985), Proposed New Dates for Many Works and Fragments Written by Mozart from March 1781 to December 1791 (1991) ainsi que Thematic Catalogue of the Works of Muzio Clementi (1967), et édité trois volumes de Beethoven Studies (1973, 1977, 1982).