En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Franz Tunder

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Organiste et compositeur allemand (Lübeck 1614 – id. 1667).

Il fait ses débuts à Gottorp, à la cour du duc de Schleswig. On le trouve à Rome, où il étudie avec Frescobaldi ; puis en 1641, il est nommé au poste important d'organiste de l'église Sainte-Marie à Lübeck. Cette église servant, les jours de Bourse, de lieu de rencontre pour les négociants et les magistrats, il prend l'habitude d'y donner des concerts d'orgue. Devant leur succès, il développe les célèbres Abendmusiken : ces concerts du soir comprenaient des pièces d'orgue, mais aussi des solos d'instruments et des cantates, car il engage des musiciens et des chanteurs. Son successeur et gendre, Buxtehude, poursuivra et transformera les Abendmusiken de Lübeck. Son œuvre n'a pas été publiée de son vivant. Elle comprend des pièces pour voix, solo ou chœur, avec accompagnement de cordes et orgue, des pièces pour orgue du type variations ou fantaisies de choral, ainsi que des toccatas. Il est un des premiers à utiliser la toccata dans sa fonction de prélude à une fugue.