En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

David Tudor

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur américain (Philadelphie 1926 – Tomkins Cove, New York, 1996).

Il fait ses études à Philadelphie et New York. Organiste à Saint-Marc de Philadelphie et Swarthmore College, professeur à l'École de musique contemporaine de New York, il est l'une des personnalités les plus saillantes de l'entourage de John Cage, dont il est l'associé dès 1948. Membre du « Cage's project for magnetic tape » (1951), premier groupe américain organisé pour produire de la musique électronique, il a poursuivi depuis lors une brillante carrière de pianiste au service de ses contemporains Cage, Bussotti, Stockhausen et Boulez (dont il a créé la Deuxième Sonate aux États-Unis). Également habile dans l'électronique, il en a fait bénéficier son œuvre personnelle, généralement associée à un programme visuel (Bandonéon ! comporte un tel programme axé sur les sonorités du bandonéon argentin). Ses innovations ont inspiré beaucoup de compositeurs, parmi lesquels David Behrman, Toshi Ichiyanagi ou Gordon Mumma.