En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Bartolomeo Tromboncino

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur italien (Vérone v. 1470 – Venise ? apr. 1535).

Il passe la plus grande partie de sa vie à la cour de Mantoue, où s'était fixé son père, Bernardino Piffaro, mais la quitte à plusieurs reprises pour une durée variable. Probablement actif à Florence entre 1494 et 1501, il est au service de Lucrezia Borgia à Ferrare de 1502 à 1508 au moins. Il se fixe vers la fin de sa vie à Venise (1521 ?), où il mourut très certainement. Mis à part quelques pièces sacrées (des Lamentations, un Motet et des Laude, pour la plupart des contrafacta de frottole) écrites dans le style plutôt homophonique du début du xvie siècle italien, il est surtout célèbre pour ses nombreuses frottole, publiées en partie dans des recueils de Petrucci. Il met également en musique des strombotti, sonnets, odes, etc. Le choix de ses poèmes est particulièrement soigné et reflète les goûts d'Isabella d'Este, au service de laquelle il se trouve.