En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Johann Tost

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Violoniste et commerçant autrichien (Hradisch, Hongrie, v. 1755 – Vienne 1831).

Second violon principal dans l'orchestre du prince Esterházy de 1783 à 1788, il semble avoir organisé à Eszterháza une entreprise de copie clandestine destinée à diffuser à son propre bénéfice les œuvres jouées chez le prince, en particulier celles de Haydn. Fin 1788, il se rendit à Paris, où il vendit à l'éditeur Sieber les quatuors à cordes op. 54 et 55 et les symphonies nos 88 et 89 de Haydn, apparemment sans informer ce dernier des conditions exactes de la transaction. Il reçut ensuite en dédicace les quatuors op. 64 de Haydn (cf. leur édition originale en avril 1791), et commanda à Mozart ses deux derniers quintettes à cordes (en K. 593 et en mi bémol K. 614). Installé à Vienne comme marchand à partir de 1799, il commanda par la suite des œuvres à Ludwig Spohr.