En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jess Thomas

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Ténor américain (Hot Springs, Dakota du Sud, 1927 – San Francisco 1993).

Il renonce à un doctorat de psychologie entrepris à l'université de Stanford pour se consacrer entièrement au chant, avec son professeur Otto Schulman. Il fait ses premiers pas dans le rôle de Fenton (Falstaff) et débute à l'Opéra de San Francisco dans celui de Malcolm de Macbeth (1957). Il vient en Europe étudier avec Emmy Seiberlich, et fait des débuts wagnériens remarqués à Karlsruhe, où il chante pendant trois ans. En 1960, il compose un Bacchus truculent dans Ariane à Naxos à Stuttgart et à Munich. L'année suivante, Wieland Wagner lui fait incarner Parsifal à Bayreuth et Radamès (de Aïda) à Berlin. Il est Walter von Stolzing (les Maîtres chanteurs) au Metropolitan Opera de New York (1962) et au Covent Garden (1969). En 1962, à l'apogée de ses moyens, il incarne avec éclat et intelligence Lohengrin et Parsifal à Bayreuth, deux interprétations fixées par le disque, et participée à la Tétralogie enregistrée par Karajan (1966-1970).