En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Geneviève, comtesse Hubert de Chambure Thibault

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Musicologue française (Neuilly-sur-Seine 1902 – Strasbourg 1975).

Diplômée d'études supérieures de la Sorbonne en 1920 avec une thèse sur John Dowland, et de l'École pratique des hautes études en 1952 (édition du Chansonnier de Jean de Montchenu), elle écrit avec A. Pirro une thèse sur la Chanson française et la Musique instrumentale de 1450 à 1550. Ayant développé très jeune un intérêt pour les instruments anciens dont elle rassemble une collection de très grande valeur, elle est cofondatrice, en 1925, de la Société de musique d'autrefois, au sein de laquelle elle collabore à la publication de Textes musicaux (à partir de 1954) et d'une revue, les Annales musicologiques (à partir de 1955). De 1961 à 1973, elle est conservateur du Musée instrumental du Conservatoire de Paris. Elle se spécialise dans la musique des xve et xvie siècles, en particulier dans la chanson française, en publiant plusieurs ouvrages et articles sur les musiciens de l'entourage de Ronsard, et en réalisant de nombreuses études sur des manuscrits et chansonniers de l'époque, et des bibliographies d'éditeurs (Nicolas du Chemin, A. Le Roy et R. Ballard).