En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Richard Tauber

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Ténor autrichien, naturalisé anglais (Linz 1892 – Londres 1948).

Il fit ses débuts à Chemnitz en 1919 dans le rôle de Tamino de la Flûte enchantée. Il chanta à Dresde de 1919 à 1925, puis à Vienne jusqu'en 1938 où il excella dans les emplois les plus différents. En même temps, il se produisait aux festivals de Salzbourg et de Munich. Juste avant la guerre, il s'établit à Londres, chantant à Covent Garden où il parut pour la dernière fois en 1947 avec ses anciens collègues de l'Opéra de Vienne dans la Flûte enchantée. Sa voix possédait un timbre très particulier qu'on pouvait trouver mieux adapté à la mélodie qu'au théâtre (ce fut d'ailleurs un très grand interprète du lied allemand), mais son art consommé parvenait à persuader qu'il avait une voix convenant exactement au rôle qu'il interprétait, quel que fût ce rôle : Ottavio de Don Giovanni ou Calaf de Turandot, Mario de La Tosca ou Max du Freischütz. Il fit également de nombreuses incursions dans l'opérette, créant la plupart des derniers ouvrages de Franz Lehar qui lui sont dédiés.