En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Éric Tappy

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Ténor suisse (Lausanne 1931).

Il étudie au Conservatoire de Genève jusqu'en 1958. Dès 1959, il crée le Mystère de la Nativité de Frank Martin, puis son Monsieur de Pourceaugnac en 1963. Son timbre et ses moyens vocaux le prédisposent à chanter des oratorios et des opéras baroques. En 1964, il débute à Paris, dans Zoroastre de Rameau. En 1966, il aborde Orfeo et le Couronnement de Poppée à Hanovre. La même année, il crée Pilate de Frank Martin, et en 1973 et 1974, chante la Clémence de Titus à Aix-en-Provence. Il collabore aux productions mozartiennes de Jean-Pierre Ponnelle à Salzbourg. Au Grand-Théâtre de Genève, il s'illustre aux côtés de Teresa Stich-Randall dans les opérettes d'Offenbach, Strauss et Léhar. Depuis 1981, il se consacre à l'enseignement, et dirige l'Atelier lyrique de Lyon de 1980 à 1990.