En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Arturo Tamayo

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Chef d'orchestre espagnol (Madrid 1946).

Il fait des études de droit et étudie la musique au Conservatoire de Madrid (piano, percussion, composition). En 1969, il commence à étudier la direction d'orchestre auprès de Pierre Boulez. À partir de 1971, il étudie à la Musikhochschule de Fribourg (composition auprès de W. Fortner, direction auprès de F. Travis). Il dirige les concerts Musica Viva et voyage avec l'Ensemble de musique contemporaine de Fribourg. En 1976, il achève ses études de direction avec W. Rowicki à Vienne et commence sa carrière, s'intéressant d'emblée au répertoire contemporain. À partir du début des années 80, il dirige fréquemment le répertoire lyrique, contemporain en particulier, créant par exemple la Célestine de M. Ohana (1980) ou la Noche triste de J. Prodromidès (1989).