En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Martti Talvela

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Basse finlandaise (Hiitola 1935 – Juva 1989).

En 1961, il débute à l'Opéra de Stockholm dans Rigoletto et, dès 1962, il intègre la troupe du Deutsche Oper à Berlin. Remarqué par Wieland Wagner, il est engagé à Bayreuth en 1962, et y incarne Gurnemantz, Hunding et le roi Mark jusqu'en 1970. Débutant à la Scala en 1963, il est appelé par Karajan en 1967 au Festival de Salzbourg. Il y aborde les rôles mozartiens. Doué de grands talents d'acteur et mesurant deux mètres, il est un Osmin, un Commandeur ou un Sarastro redoutables. Il chante cent fois en vingt ans au Metropolitan de New York, et, de 1972 à 1980, dirige le Festival de Savonlinna, où il triomphe dans Boris Godounov. En 1981, il a enregistré la Flûte enchantée avec James Levine et, en 1987, l'Enlèvement au sérail. Attaché au répertoire finlandais, il laisse également des disques de mélodies de Sibelius et de Kilpinen.