En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Vaclav Talich

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Chef d'orchestre tchèque (Kromeriz 1883 – Beroun 1961).

Sur la recommandation de Dvořák, il fait ses études au conservatoire de Prague (1897-1903) avec J. Marak et O. Sevcik. Engagé en 1903 à la Philharmonie de Berlin, il en devient l'année suivante premier violon, sous la baguette de Nikisch, qui lui communique le virus de la direction d'orchestre. Premier violon à l'Opéra d'Odessa, professeur de violon à Tbilissi (1904-1906), il fait ses débuts de chef à Prague en 1907, puis dirige à Ljubljana (1908-1912), tout en suivant les cours de M. Reger, H. Sitt et A. Nikisch à Leipzig et de A. Vigni à Milan. Il travaille jusqu'à la guerre pour l'Opéra de Pilsen et entreprend en 1917-18 une longue collaboration avec la Philharmonie tchèque, dont il fut chef principal de 1919 à 1941 et directeur de 1946 à 1948 et dont il a forgé la renommée internationale.

Responsable de l'Orchestre de l'Opéra national de 1935 à 1945, puis de 1947 à 1948, fondateur de l'Orchestre de chambre tchèque (1946), directeur de la Philharmonie slovaque nouvellement créée à Bratislava (1949-1952), Talich fit également, à partir de 1924, de fréquents séjours en Angleterre et surtout en Suède, où il dirigea, de 1931 à 1933, les Konsertföreningen à Stockholm.

Il fut aussi titulaire de la classe supérieure de direction d'orchestre du conservatoire de Prague (1933-1945), comptant parmi ses élèves Ancerl, Krombholc, Krejci, Vasatá, Slovak et Mackerras. Il cesse ses activités musicales en 1956. Martinů lui a dédié Julietta.