En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Johan Svendsen

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur et chef d'orchestre norvégien (Oslo 1840 – Copenhague 1911).

Considéré comme le premier symphoniste norvégien, il étudie à Leipzig de 1863 à 1867, où, encore étudiant, il écrit 2 de ses principaux ouvrages : l'Octuor à cordes op. 3 et la 1re Symphonie en ré majeur. Sa 2e Symphonie en si bémol majeur date de 1876, après un séjour à Paris, où, semble-t-il, la découverte de Berlioz l'avait fortement impressionné. D'une écriture vigoureuse, ses œuvres, Norsk Kunstnerkarneval (1874), Carnaval à Paris (1872), la célèbre Romance pour violon (1881), Roméo et Juliette (1876), les 4 Rhapsodies norvégiennes, sont le témoignage d'un maître de l'orchestration et elles lui valurent un très grand succès auprès de ses contemporains, notamment à Paris, où il vécut quatre ans (1868-1870, 1878-1880). En 1883, Svendsen fut nommé chef de l'orchestre du Théâtre royal de Copenhague et il y termina sa carrière.