En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

sir Arthur Sullivan

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur et chef d'orchestre anglais (Lambeth, Londres, 1842 – Londres 1900).

Il écrivit dans de nombreux genres beaucoup d'œuvres sérieuses qui le firent parfois considérer comme le principal compositeur anglais de son temps (Irish Symphony, 1866 ; Ouverture di ballo, 1870). Mais presque aucune de ces œuvres ne lui a survécu, et c'est à ses ouvrages scéniques à la veine légère, en particulier à ceux qu'il produisit avec comme librettiste W. S. Gilbert, qu'il doit son immortalité. Parmi ces ouvrages (plus ou moins dans la descendance d'Offenbach) de « Gilbert & Sullivan », citons HMS Pinafore, or The lass that loved a sailor (1878), The Pirates of Penzance (1879), Iolanthe (1882), The Mikado (1885), The Yeomen of the Guard (1888) et The Gondoliers (1889).