En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Eugen Suchoň

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur slovaque (Pezinok 1908 – Bratislava 1993).

Il écrit des pièces pour son instrument favori, le piano, dès 1923, alors qu'il est l'élève à Bratislava de Frico Kafenda (1923-1931). Il vient à Prague travailler auprès de V. Novák, qui est, en fait, avec Moyzes et Cikker, l'un des fondateurs d'une véritable école nationale slovaque. Il enseigne à Bratislava de 1935 à 1960 et est, depuis 1969, le président de l'Union des compositeurs slovaques. Empruntant l'essentiel de ses sujets à l'histoire nationale slovaque, il adopte un style vigoureux, techniquement évolué, de climat fortement modal, propre à l'utilisation de mélodies slovaques primitives. Théoricien expert, il a su faire sien le patrimoine de Novák, tout en restant proche de la rudesse et de la spontanéité du langage parlé slovaque. D'où le succès de ses deux opéras : Krútňava (« le Tourbillon ») en 1949 et Svätopluk en 1960.