En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Nicolaus Adam Strungk

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Violoniste, organiste et compositeur allemand (Brunswick 1640 – Dresde 1700).

Fils d'un organiste, il séjourna à Wolfenbüttel et à Celle, puis à Vienne (1661-1665). Il entra ensuite à Hanovre au service de l'Électeur Johann Friedrich, et fut nommé en 1688 vice-maître de chapelle et organiste de chambre, puis en 1692 maître de chapelle, de la cour de Dresde, poste dont il démissionna en 1696. Il donna à Hambourg les opéras Esther (1680) et Semiramis (1681), et obtint l'autorisation d'ouvrir à Leipzig un Opéra, inauguré en 1693 avec son Alceste.