En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Johann Gottlieb Stephanie

dit Stephanie le Jeune

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Acteur et librettiste allemand (Breslau 1741 – Vienne 1800).

Arrivé en Autriche comme prisonnier durant la guerre de Sept Ans, il se fit un nom à Vienne comme acteur, devint en 1776 l'un des cinq directeurs du Théâtre national et fut nommé en 1781 directeur du National Singspiel, fondé en 1778 par Joseph II et inauguré le 17 février de cette même année avec Die Bergknappen d'Igaz Umlauf. Stephanie adapta les livrets des deux singspiels suivants d'Umlauf (Die schöne Schusterin et Das Irrlicht). Pour Mozart, arrivé à Vienne sur ces entrefaites et désireux de composer pour le National Singspiel, Stephanie possédait au moins deux qualités : il « peut tout auprès de l'empereur » et « s'y connaît en matière de théâtre ». Le 30 juillet 1781, Stephanie remit à Mozart un livret qui, après modifications, devint celui de l'Enlèvement au sérail. Il confectionna également en 1786 celui de Der Schauspieldirektor.