En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Fernando Sor ou Fernando Sors y Sors

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Guitariste espagnol (Barcelone 1778 – Paris 1839).

Il est sans doute le plus célèbre guitariste de l'histoire. Entré à l'âge de sept ans au monastère de Montserrat, il y étudie le violon, le violoncelle et l'orgue avant de se consacrer exclusivement à la guitare et à la composition. Très vite célèbre et applaudi dans toutes les capitales, il sillonne longtemps l'Europe entière puis se fixe à Paris où le monde musical le surnomme le « Paganini de la guitare ». Ami de Méhul et de Cherubini, il subit surtout l'influence de Mozart et de Haydn. Son œuvre, sans être d'un intérêt comparable, constitue cependant une part essentielle de la littérature de l'instrument, à la fois par ses dimensions (soixante-sept numéros d'opus pour la guitare) et par le fait qu'on y décèle les premières tentatives réussies d'une écriture à plusieurs voix, ainsi qu'une approche de la grande forme (sonates, thèmes et variations, etc.) jusqu'alors réservée aux autres instruments. Outre son œuvre pour guitare, la production de Sor compte plusieurs opéras, de la musique de chambre, trois symphonies, des pièces pour piano et de nombreuses autres partitions.