En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Martial Solal

Martial Solal
Martial Solal

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Pianiste et compositeur de jazz français (Alger 1927).

Il s'imposa à Paris dès 1954, puis sur le plan international, comme l'un des plus brillants pianistes de sa génération. Artiste solitaire, un peu marginal, il se produit le plus souvent en concert, seul ou accompagné d'un ou deux musiciens. Très admiré pour sa virtuosité ­ seuls Tatum et Peterson peuvent lui être comparés sur le plan de la technique instrumentale ­, il apparaît, en raison de sa musicalité, de son imagination et de l'audace de ses conceptions, comme le soliste européen le plus important depuis Django Reinhardt à la guitare (On Green Dolphin Street). On lui doit de nombreux thèmes (Vice Versa), des partitions de musique de film (À bout de souffle, 1962), des œuvres pour ensemble (Suite en ré bémol, 1959) ou orchestre de jazz (Fluctuat nec mergitur, 1972), et Stress (en collaboration avec Marius Constant, 1980).