En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Alexandre Illitch Siloti ou Alexandre Illitch Ziloti

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Pianiste, chef d'orchestre et organisateur de concerts russe (Kharkov 1863 – New York 1945).

Cousin de Rachmaninov, il entra à huit ans au conservatoire de Moscou dans la classe de N. Zverev, puis en 1875 dans celle de Nicolas Rubinstein. En 1883, il alla se perfectionner chez Liszt à Weimar. Ses souvenirs sur Liszt, qu'il publia en 1911, contiennent d'intéressants témoignages. De 1888 à 1891, il enseigna le piano au conservatoire de Moscou. De 1891 à 1900, il vécut en France et effectua des tournées de concerts en Europe. Rentré en Russie, il fonda en 1903 à Saint-Pétersbourg les Concerts qui prirent son nom et qui furent jusqu'en 1919 l'un des principaux centres d'intérêt de la vie musicale de cette ville. Ils révélèrent, entre autres, des œuvres de Prokofiev, Stravinski et Scriabine. Nombre d'artistes étrangers y participèrent : Max Reger, Arthur Nikisch, Félix Mottl, Alfred Cortot, Jacques Thibaut, Eugène Isaye, Wanda Landowska. En 1919, Siloti émigra aux États-Unis où il poursuivit une carrière de pianiste, et fut nommé en 1926 professeur de piano à la Juilliard School.