En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Cecil Sharp

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Folkloriste et éditeur anglais (Londres 1859 – id. 1924).

Il étudia les mathématiques et la musique à Cambridge, et après un séjour en Australie, fut de 1896 à 1905 à la tête du conservatoire de Hampstead. Il tourna son attention vers les chants et les danses populaires à partir de 1899, et devint un des membres les plus importants de la Folk-Song Society, fondée en 1898. Sa première publication fut Folk-Songs from Somerset (5 volumes de 1904 à 1909), et son étude intitulée English Folk-Song : Some Conclusions (1907) demeura très longtemps sans égale. The Morris Book (1913) fut sa première publication consacrée à la danse. Durant la Première Guerre mondiale, il effectua plusieurs voyages aux États-Unis, et y entreprit, en particulier dans les Appalaches, des travaux similaires à ceux qu'il avait menés en Angleterre. À la fin de sa vie, il avait réuni 4 977 mélodies, en avait publié 1 118 et avait doté d'un accompagnement 501 d'entre elles. Son action influença fortement des compositeurs comme Vaughan Williams, Holst ou Butterworth.