En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Luciano Sgrizzi

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Pianiste et claveciniste italien (Bologne 1910 – Monaco 1994).

Il étudie, de 1926 à 1931, le piano, l'orgue et la composition à Bologne, à Parme (avec F. Trecate) et à Paris (avec Bertelin). Malgré des débuts prometteurs de pianiste en Europe et en Amérique du Sud, il décide, en 1948, de se consacrer au clavecin et au clavicorde. Il mène de front une carrière de soliste, très souvent au sein de la Società cameristica di Lugano (dirigée par Edwin Loehrer), et de compositeur, notamment d'un concerto pour piano, de suites pour orchestre de chambre, de divertimentos et d'une Sinfonietta rococo, ainsi que de pièces pour piano, les Ostinati. Il a également réalisé de nouvelles éditions de musique italienne (Banchieri, Rinaldo da Capua, Marcello, Pergolèse, A. Scarlatti, Vivaldi).